• Procès et défense d'Antoine en 1901

        Louis Antoine sera condamné le 19 février 1901 pour avoir conseillé des drogues ou des tisanes de plantes. L'amende est de 60 francs avec sursis de deux ans, mais il doit payer les dépenses du procès s'élevant à 78,25 francs.

        Pour sa défense, il précise qu'il "presquivait" de la "liqueur Koene ferrugineuse à enrichir le sang", il connaît la liqueur Koene "grâce à un prospectus qui a été répandu ainsi dans le pays". "Suivant mes inspirations, je fixe la dose à prendre par chaque personne et en tenant compte des instructions qui se trouvent dans le prospectus."

        Mais, il a aussi "une recette générale, la principale", un morceau de papier magnétisé à tremper dans l'eau que devra boire le malade. Il fait également des appositions de mains. Même s'il ne prend aucune rétributions pour cela, les oboles qu'il veut anonymes sont nombreuses.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :