• Frère Delcroix, Enseignement - Ses joies se mesurent à la profondeur de son dévouement

        Il n'ignore plus que ses joies se mesurent à la profondeur de son dévouement. Il s'exerce à pratiquer le bien de tout son pouvoir, parce que c'est l'unique moyen de se guérir de ses imperfections et de s'élever dans la hiérarchie des consciences.

    Frère Delcroix, Enseignement par M. Antoine le guérisseur, de Jemeppe-sur-Meuse
    La Meuse, 27 juin 1905


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :