• La farce du miracle (Tatène 26 avril 1912)

    La farce du miracle (Tatène 26 avril 1912)LA FARCE DU MIRACLE

        Dans ce journal suave qu’est le Bulletin Diocésain, un Monsieur Monniot s’en prend avec amertume à l’Antoiniste qu’il appelle « une farce qui a trop duré » et à laquelle, ajoute-t-il, quelques catholiques se sont laissé aller. C’est montrer le bout de l’oreille... et se plaindre naïvement de la concurrence.
        «La recette antoiniste est des plus simples, écrit cette plume autorisée : on écrit au père Antoine et immédiatement on se sent déjà soulagé.
        Or, c’est absolument le procédé employé à l’égard de cette création très catholique de St-Gérard.
        Il est dit aussi : « Si la guérison n’est pas obtenue, c’est que vous n’avez pas la foi ».
        Tout-à-fait comme à Lourdes, à Trou-Louette, à Chèvremont et ailleurs, où les marchands de miracles ont installé leur boutique.
        Mais gageons que, dans les cliniques sacrées, la farce n’a pas cessé de durer.

                                                      Feu Tchantchet.

    Tatène (journal satirique de Liège), n°11 du 26 avril au 2 mai 1912


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :