• Monaco - Culte Antioniste (Annuaires des Alpes-Maritimes, 1914)

    Le Boulevard du Jardin Exotique s'appelait avant le Boulevard de l'Observatoire.


    votre commentaire
  • Les Antoinistes de Monaco (arrivé à Monaco) :

        Le changement est stupéfiant. Papa circule dans une voiture de fonction conduite par un chauffeur en casquette, Maman reçoit en cadeau un coupé décapotable. À la maison, Émile, l'ordonnance, appelle Teddy : « Monsieur Édouard. » Une cuisinière géante, moustachue, italienne de surcroît, porte un nom à claironner : Giuseppina Staffaroni. À quai sont amarrés beaucoup de voiliers et des yachts géants qui ne bougent jamais. D'ici, Alain Gerbault est parti sur le Firecrest pour traverser l'Atlantique en solitaire. Le balcon donne sur l'entrée du port entre les deux balises par-dessus le toit d'une mystérieuse villa aux volets tirés. Le jour en sortent des hommes en redingote et chapeau haut de forme, des femmes, toujours par deux, en longues robes noires coiffées d'une toque d'où tombe une voilette qu'elles relèvent pour descendre d'un pied précautionneux les marches du perron.

        Ce sont, dit Papa dont les fonctions paraissent être de tout savoir sur tout le monde, ce sont des antoinistes. Ils prennent saint Antoine pour le fils de Dieu et attendent, dans la pénitence et la prière, sa résurrection. Sur la gauche, un immeuble n'aurait rien de remarquable si, au deuxième étage vis-à-vis, n'habitaient un homme aux cheveux argentés et deux dames fort jeunes dont le plaisir est, semble-t-il, de se promener dans l'appartement en petite tenue - ou même sans tenue du tout - et de changer de robes plusieurs fois par jour. Teddy les a vite repérées et s'amuse de les voir passer devant la fenêtre dans un simple appareil tandis que défilent sur le trottoir au-dessous les dames antoinistes serrant à deux mains sur leur ventre - comme si des impies allaient les leur arracher - de volumineux sacs en étoffe noire. Un peu plus haut, vers le jardin exotique, une singulière maison s'élève en bordure du boulevard : un palais des Mille et Une Nuits, à façade de céramique bleu et vert incrustée de verroterie. Des jalousies baissées défendent les fenêtres. C'est la résidence de l'ambassadeur de Perse, le prince Riza Mirza Khan.


    votre commentaire
  • Monaco - Faits Divers - Paris - Le départ de Mme Antoine (L'Homme libre, 16 déc 1913)

                  Le départ de Mme Antoine

        Hier, à 1 h. 50, Mme Antoine, la fondatrice du culte antoiniste, est partie à la gare du Nord, par le Nord-Express, pour Liége (Belgique), accompagnée d'une cinquantaine de fidèles.
        L'antoiniste arriva à midi, à la gare du Nord, et jusqu'au départ du train, elle reçut dans la salle d'attente plusieurs antoinistes qui vinrent la saluer et se faire bénir.

    L'Homme libre, 16 décembre 1913


    votre commentaire
  • Monaco - Départ de la mère Antoine  (Le Journal, 16 déc 1913)

                Départ de la mère Antoine

        La mère Antoine, qui s'était rendue à Monaco pour y inaugurer un temple destina à la célébration du culte antoiniste, est arrivée hier matin à Paris, d'où elle est repartie à 1 h. 50 par la gare du Nord, regagnant sa retraite de Jemeppe-lès-Liége (Belgique). Les desservants du temple antoiniste récemment inauguré rue de Tolbiac, dans le treizième arrondissement, et une cinquantaine d'antoinistes ont accompagné jusqu'à son wagon la mère Antoine, qui leur a donné sa bénédiction.

    Le Journal, 16 décembre 1913


    votre commentaire
  • Inauguration Temple de Monaco (Le Journal, 14 déc 1913)

                L'ANTOINISME A MONACO

        Nice, 13 décembre. (Par dépêche de notre correspondant particulier.) – La mère Antoine, l'apôtre de l'antoinisme, est arrivée ce soir à Monaco, où elle consacrera, demain matin, à 10 heures, le temple qui a été bâti au boulevard de l'Observatoire.
        Près de deux cents adeptes se trouvaient à la gare pour la recevoir.

    Le Journal, 14 décembre 1913


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique