• Saint-Etienne (1935)

    Saint-Etienne (1935)

    Adresse : 14, Rue Caussidière - 42000 Saint-Etienne

    Style : Néo-Roman

    Lecture de l'Enseignement du Père, le dimanche à 10 heures et tous les jours à 19 heures, excepté le samedi. Opération au nom du Père, les cinq premiers jours de la semaine à 10 heures. Le temple est ouvert du matin au soir aux personnes souffrantes. Tout le monde est reçu gratuitement

    Temple avec photos

    Date de consécration (par Mère) : 12 mai 1935

    Anecdote : Mère porte le bonnet blanc symbolisant qu'elle avait atteint le fluide du Couronnement. La même année Sœur Deregnaucourt consacre le temple d'Angleur (Liège) avec le même bonnet blanc.

    La façade porte l'année 1934, alors que le temple a été inauguré en 1935. La même incohérence dans les dates se produit pour le temple d'Ecaussinnes, où il semble qu'elle symbolise là la date du début des travaux. On trouve pour Saint-Étienne une demande de construire en juillet 1934.

    Dans le quartier de Bergson La Terrasse, proche de l'ancienne commune d'Outre-Furan (absorbée en 1855, qui connait une importante activité minière et de la métallurgie lourde. L’urbanisation ce quartier était alors anarchique avec une forte demande en employés étrangers pour l'extraction du charbon qui créa des conditions de vie difficiles avec l’installation de bidonvilles au pied des crassiers à Méons. Les taudis restèrent jusqu'aux années 60 où la mairie décida de lancer un grand plan de construction dans le quartier de Beaulieu. Ces bidonvilles furent détruits et remplacés par des équipements sportifs.

  • Temple de Saint-Étienne (creator.nightcafe.studio)

     Temple de Saint-Étienne

    image créée avec creator.nightcafe.studio  


    votre commentaire
  • Demandes de construire à Saint-Etienne (La Journée industrielle, 10 juillet 1934)

    Demande en autorisation de construire pour le temple de Saint-Etienne, déposée par le Frère Baptistin Pastorelli.


    votre commentaire
  • Un temple « Antoiniste » à Saint-Etienne (Mémorial de la Loire et de la Haute-Loire, 13 mai 1935)

    Un temple « Antoiniste » à Saint-Etienne

                                                               Saint-Etienne, 12 mai,

        Une foule très dense – que l'on peut évaluer à 3.000 personnes environ – assistait dimanche matin à l'inauguration d'un temple du culte antoiniste dans le quartier Bel-Air, rue Caussidière, à St-Etienne.
        Les adeptes étaient venus de la Hollande, de Belgique, de Grenoble, de Nice, de Monaco et de plusieurs autres régions de France.
        Dès samedi on avait remarqué en ville les pittoresques costumes des « Antoinistes » : chapeau haut de forme et lévite pour les messieurs, coiffe et voile noir pour les dames.
        La secte « Antoiniste » a pris naissance en Belgique à la fin du XIXe siècle, fondée par les admirateurs du Père Antoine.
        Vers 10 heures, Mère Antoine, venue de Belgique – cette personne est le premier représentant du « Père Révélateur » – éleva la pensée des assistants qui reçurent, selon leur foi, les dons du « Père », donna lecture des « dix principes » et consacra le temple nouvellement construit.
        Il n'y eut pas d'autre manifestation.

    *
    * *

        La foi antoiniste est assez compliquée. C'est la révélation, par le Père, grand guérisseur de l'humanité, pour celui qui a la foi.
        C'est une école de morale où l'on respecte toutes les croyances, dépourvue de toute manifestation extérieure...
        ...Une morale basée sur la conscience de chacun...
        ...Un enseignement du Père qui est l'enseignement du Christ révélé par la foi et qui a pour base l'amour pur.
        Ne disons pas de mal de ceux qui ont la foi - même si elle est erronée mais il est probable que les Stéphanois préféreront encore pendant longtemps la vieille foi et la morale chrétienne de nos pères.

    Mémorial de la Loire et de la Haute-Loire, 13 mai 1935


    votre commentaire
  • Spirites à Saint-Etienne (Bulletin de l'Union spirite française, v9, 1929)

        SAINT-ETIENNE. – Le Groupe Fraternel Psychique de cette ville, que dirige Mme Cognet, continue à obtenir de beaux résultats dans les traitements spirituels par l'intermédiaire de médiums qui se dévouent à cette œuvre charitable. Des séances privées ont lieu où des communications de haute portée morale, par écriture semi-mécanique sont obtenues. Nous pouvons dire que le Groupe de St-Etienne jouit d'une grande considération par toute la ville. Cela est dû au dévouement et à la compétence de ses dirigeants que nous sommes heureux de féliciter ici.

    Bulletin de l'Union spirite française (v9, 1929)


    votre commentaire
  • Saint-Étienne - 14 Rue Caussidière (GoogleMaps 3D)

    source : Google Satellite - Vue 3D


    votre commentaire
  • Temple Antoiniste de Saint-Étienne - rue Caussidière


    votre commentaire
  • Saint-Etienne - Rue Caussidière (openstreetmap.org)

    Saint-Etienne - Rue Caussidière (openstreetmap.org)


    votre commentaire
  • Temple antoiniste de Saint-Etienne - foule

    la Mère porte le bonnet blanc

    Temple antoiniste de Saint-Etienne - foule

    (photo FaceBook Pierre Dock, archive Sœur Jeanne, Waremme)


    votre commentaire
  • source : flickr - Gagamap


    votre commentaire
  • Saint-Etienne - Journal officiel de la République française. Lois et décrets 27 fév. 1934

    27 février 1934. ASSOCIATION CULTUELLE ANTOINISTE DE SAINT-ETIENNE.
    But : propager l'enseignement moral révélé par le Père Antoine et réunir tous ceux qui ont besoin d'être éclairés et réconfortés par la foi. Siège : 94, rue de Roanne, Saint-Etienne (Loire).

    Journal officiel de la République française. Lois et décrets 27 fév. 1934


    votre commentaire
  •     Le desservant du temple de Saint-Etienne en 1937, Vital Coutin, est l'auteur d'un écrit mystique à partir de la Révélation : Le maître de grande pyramide annoncé par le langage des pierres. Cent-cinquante trois clés de l'énigme, démonstration scientifique et morale des deux passages du sauveur de la race humaine (Éditeur : Paul Leymarie).
        Une version plus complète de 1940, intitulée Le Sauveur de la race humaine, Annoncé par la grande pyramide, les textes égyptiens et les Évangiles avec preuves à l'appui a été distribuée à certains desservants.
        Ce livre annonce le retour du Père, étant le deuxième messie pour l'année 1945, mêlant dans ces calculs divers livres saints, ainsi que des dates de la vie de Louis Antoine et de la propre vie de l'auteur (l'année de sa conversion à l'antoinisme, celle de son acquittement par le tribunal de Chambéry, celle de la publication de son livre, le chiffre 44, puisque le temple de Saint-Etienne était le 44e temple antoiniste).

        Ces deux écrits sont succinctement décrits par Régis Dericquebourg, dans Les Antoinistes, au chapitre Vers un retour du Père ? (p.52-56) montrant l'importance que cette idée a pu avoir sur une partie des adeptes.

        Signalons encore qu'un certain Vital est l'auteur de Connaître ce n'est pas savoir, dans l'Unitif n°7, p.11-14. Il s'y décrit comme aimant les lettres et ayant étudié les différents philosophies et morales avant de rencontrer le Père.


    1 commentaire
  •     Vallée du Rhône et Lyonnais. - A Saint-Etienne, un temple construit en 1934, au quartier Bel-Air ; réunions tous les jours, sauf le samedi ; nombre très variable, pour les grandes fêtes, la salle est pleine (maximum 200 personnes), tous les milieux sont représentés. Des adeptes dans les environs de Saint-Etienne. A Firminy (une quinzaine de kilomètres au sud-ouest), quelques propagandistes résidents ; faibles propagande ; peu d'adeptes ; en perte de vitesse. - A Orange, un temple.
    C.Ch. Chéry o.p., L'Offensive des sectes, 1954, p.264

        La salle de lecture de Firminy (rue Nationale) sera déjà indiquée dans un Unitif de 1920 environ. À St Étienne, le même Unitif cite deux adresses : rue Ferdinand et rue Robert.
        Le temple de Saint-Etienne est inauguré en 1935.
        Une salle de lecture s'était ouverte à Orange en octobre 1913. Elle continue son activité dans les années 20, et donnera naissance au temple inauguré en 1926.


    votre commentaire
  • source : www.cadastre.gouv.fr


    votre commentaire
  • source : Google Streetview


    votre commentaire
  • source : Google Streetview


    votre commentaire
  • source : Google Streetview


    votre commentaire
  • source : Google Streetview


    votre commentaire
  • source : bing.com


    votre commentaire
  • source : bing.com


    votre commentaire