• votre commentaire
  • Enseignement par Antoine le Guérisseur de Jemeppe-sur-Meuse

    Imprimerie Joseph Masillon, Jemeppe, 1905


    votre commentaire
  • Strip-Tease - Madame Est Saisie.


    Strip-Tease - Madame Est Saisie von PeNeLAS

    Une faillite et une saisie, c'est toujours tragique. Mais avec Suzy, le drame est très relatif. Patronne de bistrot, Suzy ne pleurniche pas sur son triste sort, mais dit plutôt bien fort aux huissiers ce que le commun des mortels pense d'eux tout bas. Cette tragédie ne finira pas en drame...

    (André François 1995)

     

    Un épisode de strip-tease où une tenancière de bistro montre un portrait du Père (vers la fin).


    votre commentaire
  • En restant dans la religion, nous noterons aussi le présence du Temple Antoiniste, construit en 1927, en souvenir du Père Antoine qui, quinze ans plus tôt, fit sa dernière promenade à Nandrin ; pris de malaise, il fût accueilli chez madame Dardenne, qui fit une flambée pour le réchauffer, bien qu'on fût au mois de juin en pleine fenaison. Il décéda quelques jours plus tard. Nous ne sommes pas ici pour analyser les différentes philosophies, mais on peut penser, que disparaissait ainsi un grand humaniste, peut-être trop mystique pour être plus connu.

    Patrimoine du Pays de Nandrin, Numéro 84 - Hiver 2001-2002


    votre commentaire
  • L'appréhension des « sectes » par le système d'administration de la justice pénale belge
    Benjamin Mine, Direction Opérationnelle Criminologie, Institut National de Criminalistique et de Criminologie, benjaminmine@yahoo.fr

    Comment certaines pratiques ou certains groupements sont-ils appréhendés en tant que « sectes » par le système d'administration de la justice pénale belge ? Il s'agit plus particulièrement de rendre compte de la manière dont s'opère en Belgique le découpage de l'« objet-secte » au niveau judiciaire en s'appuyant sur l'analyse de 179 dossiers ouverts au sein de cinq parquets correctionnels entre 1991 et 2005. Ces développements conduisent à soutenir l'hypothèse selon laquelle la puissance des pouvoirs publics peut s'apprécier à un autre niveau, non dénué d'efficacité dans la régulation de la matière, que celui de la pénalité.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique